Des études récentes montrent qu’il n’est pas aussi simple d’étendre ses muscles en s’étirant que nous le supposions au départ et qu’ils reprennent en général leur longueur d’origine peu de temps après. Afin d’éviter qu’ils raccourcissent, le mieux est d’activer et muscler de façon ciblée un muscle antagoniste faible. C’est pourquoi il est bon d’étirer d’abord un muscle avant de renforcer le muscle opposé. Les étirements aident, mais n’oublie pas que chaque être humain a une souplesse différente, donnée par la nature.

De ce fait, ne te fixe pas un objectif que tu ne pourras pas atteindre. Essaie plutôt de maintenir ta propre souplesse et de l’améliorer progressivement. Cela peut te prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Télécharge l’article complet ci-dessous.